Alliance Mauritanienne contre le changement climatique

Alliance Mauritanienne contre le changement climatique (phase 2)
Renforcer de manière durable la résilience des systèmes naturels et les services éco systémiques au bénéfice des populations les plus vulnérables.
Budget : 6.965.682,80 dont 5.898.834,00 € financé par l’Union européenne
Durée : 2019 – 2023

Zone(s) d’intervention (Wilaya) : Trarza, Brakna, Gorgol, Guidimakha et Assaba

Pilier du consensus européen : Planète
ODD :Changements climatiques

Levier 3 : Gouvernance

Chantier stratégique d’une meilleure Gouvernance environnementale, de gestion rationnelle des ressources naturelles et de réduction des risques de désastres

Contact : Pascal Maes – Chef de mission de l’AT –  [email protected]

2. Contexte et enjeux de l’Action

En septembre 2007, l’Union européenne lançait l’Alliance Mondiale contre le Changement Climatique (AMCC) afin de lutter contre le changement climatique dans les pays en développement les plus pauvres et les plus vulnérables à ce phénomène. Vers la fin de 2011, la plupart des pays les moins avancés (PMA) étaient associés à l’AMCC. La Mauritanie a obtenu un financement, en Septembre 2014 pour la première phase de son Programme National (AMCC 1) (Alliance Mauritanienne contre le Changement Climatique)

L’AMCC 2 constitue la deuxième phase du Programme Alliance Mauritanienne contre le Changement Climatique. Sa formulation s’appuie sur les expériences de la première phase et s’inscrit notamment en complémentarité des interventions du premier secteur de concentration du 11ème FED en Mauritanie : « sécurité alimentaire et l’agriculture durable ».

L’AMCC 2 s’articule autour de 2 axes : i) un renforcement institutionnel exécuté par une AT de l’entreprise espagnole Eptisa ; et ii) un soutien à des initiatives locales d’adaptation au changement climatique des systèmes agro-sylvo-pastoraux visant la restauration des ressources naturelles, exécuté par trois consortiums d’ONG ayant comme chefs de file: le GRDR, Caritas et Concordis. Les appuis de terrain de ces ONG sont mis en œuvre dans les wilayas du Trarza, du Brakna, du Gorgol, du Guidimakha, et de l’Assaba.

3. Activités principales menées en 2019

• Au niveau de l’AT 
Appui institutionnel au MEDD, coordination et suivi de l’ensemble des interventions
Mise en place/renforcement d’une plateforme de dialogue inclusive de GTRN (Gestion Territoriale des Ressources Naturelles) en co-pilotage avec le RIMRAP
Communication et partage des connaissances
Au niveau des 3 Consortiums d’ONG
Conception d’un plan d’aménagement environnemental Études : actions prioritaires, valorisation des Produits Forestiers Non Ligneux (PFNL) et diagnostic territorial participatif sur les RN (Ressources Naturelles)
Formation des OPA en gestion des Ressources Naturelles (RN)
Aménagement d’une parcelle de démonstration de pratiques agro-écologique et de gestion de RN
4 périmètres rizicoles et 4 horticoles aménagés
Cadres de Concertation Communautaires Inclusifs (CCCI) avec des Accords Communautaires (AC)
Elaboration de Plans d’Actions Villageois (PAV)
Formation aux techniques de résolution des conflits

4. Résultats principaux atteints depuis le démarrage de l’Action

• Au niveau de l’Assistance Technique
Note consolidée fournie sur l’état des lieux de l’environnement 
Note de propositions produite pour le renforcement des capacités du MEDD
18 réunions de coordination organisées avec les ONG, 3 missions de terrain
Plateforme de dialogue inclusive GTRN (Gestion Territoriale des Ressources Naturelles) créée en co-pilotage avec le RIMRAP
Au niveau des 3 Consortiums d’ONG
1 formation organisée pour la Prospective Territoriale Plan d’aménagement environnement
Des rencontres organisées pour l’accompagnement de l’intercommunalité et de la gestion de ressources naturelles
1 atelier sur l’intercommunalité du Fleuve Sénégal organisé
1 étude réalisée sur les actions prioritaires et 1 Étude sur la valorisation des PFNL
1 formation des OPA en gestion des RN organisée
1 parcelle de démonstration de pratiques agro-écologiques et de gestion des RN aménagée
4 périmètres rizicoles d’un total de 115 ha aménagés (9.375 ml de grillage et haies vives)
4 périmètres maraîchers (total 8 ha) aménagés et dotés d’équipements (3.124 ml de grillage)
140 villageois du Gorgol et du Brakna formés aux techniques de résolution des conflits
19 cadres de Concertation Communautaires Inclusifs (CCCI) renforcés
5 Plans d’Actions Villageois (PAV) élaborés

5. Perspectives pour l’année 2020

Elaboration du Plan de Communication du Plan de Travail Annuel 2020 du MEDD, et élaboration de la Stratégie &Plan de Communication et de visibilité du Programme AMCC 2
Mise en place d’un dispositif de suivi – évaluation du Ministère de l’Environnement et du Développement Durable (MEDD)
Cadrage et exécution d’une mission court-terme (MCT) « Évaluation des Risques Climatiques en Mauritanie » en harmonisation avec la Cellule CCPNCC du MEDD
Cadrage de la MCT « Évaluation Environnementale Stratégique des politiques environnementales en Mauritanie »
Poursuite des activités des trois Consortiums d’ONG d’appui à l’adoption de bonnes pratiques d’adaptation et de gestion durable des systèmes agro-sylvo-pastoraux