Eau Potable et Assainissement dans cinq Wilayas de Mauritanie

AEP- Assainissement liquide – Hygiène

Accès à l’eau potable et aux services d’assainissement pour les populations les plus pauvres du Gorgol, du Guidimakha, de l’Assaba, du Hodh El Gharbi et du Hodh El Chargui

Budget : 15 100 000 € dont 11 100 000 € financé par l’UE
Durée : 2012 – 2019

1. Informations générales

Zone(s) d’intervention (Wilaya) : Gorgol, Guidimakha, Assaba, Hodh El Gharbi et Hodh El Chargui
Pilier du consensus européen : Humanité

ODD : Accès à l’eau et à l’assainissement
Levier 2 : Capital humain/services de base
Chantier stratégique d’une meilleure résilience des couches les plus vulnérables
Ministère partenaire : Ministère de l’Hydraulique et de l’Assainissement
Maitre (s) d’œuvre : Agence Française de Développement

Contact :
• Contacts : Mélanie Ducros (AFD) – [email protected] ; Yannick Pradelles (DA) – [email protected] ; Etienne Bialais (DH) – [email protected]

2. Contexte et enjeux de l’Action

Les caractéristiques géographiques et climatiques de la Mauritanie font de l’accessibilité à l’eau un défi historique majeur, et permanent. À cette problématique structurelle est venue s’ajouter, suite à la sédentarisation rapide et massive des populations, celles de l’assainissement. Actuellement, moins de 30% de la population rurale est reliée à un réseau d’eau potable et moins de 15% possède un accès à l’assainissement amélioré.

Le projet « Eau Potable et Assainissement dans cinq Wilayas de Mauritanie » soutient la promotion de bonnes pratiques relatives à l’hygiène et l’assainissement (assainissement total piloté par la communauté), le déploiement d’infrastructures d’accès à l’eau, d’infrastructure d’accès à l’assainissement (écoles et centres de santé), ainsi que la bonne gouvernance du secteur et le renforcement des capacités des acteurs locaux.

3. Activités principales menées en 2019

• Fin des travaux de construction des systèmes d’accès à l’eau potable dans les localités
Appui à la mise en place du processus de gestion (délégation de service public – DSP) pour les infrastructures d’accès à l’eau potable : inventaire des systèmes ONSER (Office national des services en eau en milieu rural), étude de faisabilité et étude d’impact des DSP
Mise en œuvre de mesures d’accompagnement des localités ayant atteint ou non le statut Fin de Défécation à l’Air Libre
Fin des travaux de construction de latrines publiques
Renforcement de capacités (formation des enseignants et gestionnaires de latrines publiques, formations des cadres du Ministère de l’Hydraulique de l’Assainissement)

4. Résultats principaux atteints depuis le démarrage de l’Action

Fin des travaux de construction des systèmes d’accès à l’eau potable dans les localités
Appui à la mise en place du processus de gestion (délégation de service public – DSP) pour les infrastructures d’accès à l’eau potable : inventaire des systèmes ONSER (Office national des services en eau en milieu rural), étude de faisabilité et étude d’impact des DSP
Mise en œuvre de mesures d’accompagnement des localités ayant atteint ou non le statut Fin de Défécation à l’Air Libre
Fin des travaux de construction de latrines publiques
Renforcement de capacités (formation des enseignants et gestionnaires de latrines publiques, formations des cadres du Ministère de l’Hydraulique de l’Assainissement)

5. Perspectives pour l’année 2020

• Mise en place du processus de gestion pour les infrastructures d’accès à l’eau potable (délégations de service public)
Capitalisation sur les activités des volets Eau et Assainissement