PICODEV

Projet d’initiative locale concertée pour le développement durable des oasis des communes d’Atar et de Tawaz (PICODEV)
Budget : 380.265 € dont 342.293 financé par l’Union européenne
Durée : 2018 – 2021

Zone(s) d’intervention (Wilaya) : Adrar

Pilier du consensus européen : Planète
ODD :Changements climatiques

Levier 3 : Gouvernance

Chantier stratégique d’une meilleure Gouvernance environnementale, de gestion rationnelle des ressources naturelles et de réduction des risques de désastres

Contact : Mohamed Tourad – Directeur de l’AT – [email protected]

2. Contexte et enjeux de l’Action

S’inscrit dans l’Alliance Mondiale contre le Changement Climatique (AMCC), une initiative lancée en 2007 par la Commission Européenne, visant à renforcer le dialogue et la coopération dans le domaine du changement climatique avec les pays en développement les plus vulnérables et à appuyer leurs efforts de développement et de mise en œuvre de réponses en termes d’adaptation et d’atténuation. L’AMCC + a permis à travers un financement total de 300 millions d’euros d’intervenir dans 70 pays à travers deux piliers : une plateforme de dialogue et un appui financier et technique.

La Mauritanie est particulièrement vulnérable aux conditions climatiques en raison de sa proximité au Sahara et de la dépendance de la population et de son économie à l’agriculture pluviale. La Mauritanie connaît un déficit alimentaire structurel chronique malgré qu’elle dispose d’un potentiel de terres exploitables. De l’initiative AMCC+ la Mauritanie a bénéficié de cette première phase de 4 M€ qui se focalise sur les deux domaines prioritaires suivants : (i) l’intégration du changement climatique dans les efforts de réduction de la pauvreté et de développement (« mainstreaming ») et (ii) l’adaptation au changement climatique.

3. Activités principales menées en 2019

• Production par l’ONM de bulletins quotidiens et avis météorologique de manière régulière et diffusion à de nombreux utilisateurs
• Elaboration de plusieurs plans d’actions spécifiques d’adaptation
• Mise en œuvre de plusieurs projets communautaires pour l’amélioration et la diversification des moyens de subsistance face au risque climatique et à l’insécurité alimentaire

4. Résultats principaux atteints depuis le démarrage de l’Action

• 32 micro-projets ont été réalisés dans 45 villages et profitent à 45 000 personnes vulnérables dont 70% de femmes et de jeunes.
• Des matériels ont été acquis à l’ONM et dans les zones cibles stations agro-météorologiques, des pluviomètres, des téléphones, pour la communication et pour mieux évaluer les prévisions. Des formations ont été dispensées aux cadres de l’ONM du PNUD et au profit des groupes ciblés (GTR, CREDD et aux autorités locales dans les wilayas concernées
• Réalisation de formations au profit des services décentralisés (organes de concertation, des ONG locales, pour le développement et la mise en œuvre de mesures agro-sylvo-pastorales d’adaptation au CC
• Réalisation de plusieurs analyses de vulnérabilité climatique au niveau régional (Brakna et Assaba) y inclus des cartes de vulnérabilité disponibles

5. Perspectives pour l’année 2020

La Mauritanie va bénéficier d’une seconde phase de l’initiative Alliance Mondiale pour le changement climatique d’un montant de 7,5 millions d’euros pour une durée de mise en œuvre de 4 ans.