Prise en charge de la malnutrition aigüe des enfants

Renforcement de capacités des autorités sanitaires et d’accompagnement à la résilience des communautés, dans la prise en charge de la malnutrition aigüe des enfants de 0-59 mois dans la région du Gorgol

Instrument de financement : ECHO
Pilier du consensus européen : Humanité
ODD : 3
SCAPP Pilier et Chantier : 2 – 7
Montant contribution UE en € : 1 175 000
Montant total en € : 1 211 328
Date début – Date fin : 16/04/2021 – 15/04/2023
Objectif global : Renforcer le système de santé pour la réduction des vulnérabilités des populations fragilisées par les crises nutritionnelles
Mise en œuvre par : Croix-Rouge française (CRF)Net Croissant-Rouge mauritanien (CRM)
Ministères partenaires : Santé (Direction Régionale de la Santé)
Wilayas d’intervention : Gorgol
Contact : “Alain Guy Sou – Chef de délégation 
[email protected]

Contexte et enjeux de l’action mis à jour

La malnutrition survient chaque année dans le Gorgol et la prévalence reste préoccupante. L’enquête SMART réalisée en aout 2021 a montré que le taux de malnutrition aigüe globale (MAG) est de 16,7% et celui de la malnutrition aiguë sévère (MAS) de 2,3%, comparativement à respectivement 15,4% pour la MAG et 2,6% pour la MAS en 2019.
Aussi, d’après le cadre harmonisé de mars 2021 pour la région du Gorgol, 20% des ménages, soit 76 780 personnes, ont une consommation alimentaire minimale, et ne peuvent se permettre certaines dépenses non alimentaires essentielles sans tomber dans des stratégies d’adaptation négatives. Pour ces ménages les risques d’être affectés par la malnutrition sont augmentés.
La Direction générale de l’aide humanitaire et de la protection civile (DG ECHO) appuie la Croix-Rouge française (CRF) et le Croissant-Rouge mauritanien (CRM) depuis 2007 dans la prise en charge de la malnutrition aigüe des enfants de moins de 5 ans et des femmes enceintes et allaitantes dans la région du Gorgol au sud de la Mauritanie.
Le projet mis en œuvre depuis avril 2021 s’inscrit dans une logique d’autonomisation des acteurs de santé de la région sur la base d’une feuille de route commune de sortie progressive de l’appui sur trois ans. Pour ce faire, la CRF entend renforcer les capacités des différents acteurs de mise en œuvre – DRS (Direction régionale de la santé), Moughataas et CS/PS (Centres de Santé/Postes de Santé) – pour une reprise effective des activités de PECMAS (Prise en Charge de la Malnutrition Aigüe Sévère) et PCIME (Prise en Charge Intégrée des Maladies de l’Enfance) à destination des enfants de moins de 5 ans. Au sein des 78 formations sanitaires réparties dans les 5 Moughataas du Gorgol et du Centre Hospitalier de Kaédi (CHK), les interventions de la CRF sont axées sur trois niveaux :

Au niveau communautaire, à travers le renforcement de la résilience des populations pour la prévention et la PECMAS ;
Au niveau technique, pour le renforcement de la qualité des soins et services de prise en charge ;
Au niveau structurel, pour redynamiser la gouvernance du système de santé et améliorer la prise en charge des principaux problèmes de santé dans une perspective de retrait progressif.

Activités principales menées en 2021

Diagnostic communautaire dans 78 villages de la région du Gorgol
Campagne de dépistage de masse de la malnutrition
Campagne de dépistage de masse couplée à la vaccination, la supplémentation en Vitamine A et le déparasitage
Mise en place des COGES (Comités de Gestion) au niveau des 15 postes de santé des 6 communes de plaidoyer
Formation de 78 Infirmiers Chefs de Poste (ICP) sur la micro planification des structures sanitaires
Formation de 58 tradipraticiens sur les techniques de dépistage et accompagnement de la stratégie PB-ménage
Formation de 20 agents de santé sur la PCIMA
Formation de 15 agents de santé sur la PCIME
Formation de 48 volontaires communautaires sur l’ANJE (Alimentation du Nourrisson et du Jeune Enfant)
Formation Health Surge aux ICP des 78 structures de santé
Formation de 16 membres des équipes cadres DRS et Moughataas sur la planification sanitaire
Formation de 16 membres des équipes cadres DRS et Moughataas sur le management du district
Formation de 16 membres des équipes cadres DRS et Moughataas sur la technique de supervision
Supervision intégrée de la DRS vers les Moughataas et du Moughataa vers les CS/PS
Evaluation des 6 piliers de l’OMS (Organisation mondiale de la Santé) dans les 78 structures de la région de Gorgol
Enquête LQAS (Lot Quality Assurance Sampling)
Enquête satisfaction du bénéficiaire
Réhabilitation des CRENAS (Centre de Réhabilitation Nutritionnelle en Ambulatoire)

Principaux résultats atteints depuis le démarrage de l’action

55 146 enfants de 6- 59 mois dépistés lors de la campagne de dépistage de masse 
17 871 FEFA (Femmes Enceintes et Femmes Allaitantes) briefées sur la technique de dépistage par le bracelet MUAC et sensibilisées sur l’Allaitement Maternel Exclusif (AME) jusqu’à 6 mois
15 371 ménages visités par un volontaire pour une communication sur l’AME à l’ensemble des membres de la famille
10 202 bracelets MUAC distribués pour une utilisation par tous les membres des ménages, en l’occurrence les FEFA, les grand mères et les pères d’enfants
17 cas présumés de PFA notifiés, dont 4 positifs
4 165 hommes au sein des ménages briefés sur l’intérêt de l’AME, ainsi que sur le dépistage de la malnutrition à travers le bracelet MUAC
4 536 enfants de 0-5 ans suivis en consultation dans les postes de santé selon le protocole PCIME
3 385 enfants de moins de 5 ans admis pour le traitement de la MAS au niveau des CRENAS et CRENI (Centre de Récupération et d’Education Nutritionnelle Intensif)
62% des bénéficiaires de la zone d’intervention questionnés (mères ou accompagnantes d’enfants malnutris, hommes, personnes âgées et handicapés) ayant déclaré que l’aide humanitaire apportée par ECHO à travers la CRF est fournie de manière sûre, accessible, responsable et participative
79% des mères maîtrisant les informations clés du MUAC à l’issue de l’enquête LQAS
1 500 personnes touchées lors des séances de diagnostics communautaires
11 309 femmes sensibilisées sur les pratiques ANJE au niveau des structures sanitaires
93% des structures de santé ayant atteint les indicateurs de performance de la MAS (TG> 75%, TD< 10%, TA< 15%)
53% des postes de santé classés dans les catégories de performance A ou B selon la classification de l’OMS sur les 6 piliers, soit 41 postes de santé sur un total de 78 (en progression de 17 points vs 2020)

Perspectives pour l’année 2022

Mise en place du mécanisme de redevabilité au niveau communautaire (gestion de plaintes et feed back)
Etude de capitalisation afin de mesurer l’impact des projets mis en œuvre par la CRF/CRM depuis qu’elle est présente dans la région du Gorgol
Atelier intercommunal pour un plaidoyer en faveur de la nutrition
Atelier de capitalisation SURGE
Réunion de coordination régionale des acteurs santé et nutrition impliquant les partenaires et les équipes cadres des Moughataas
Formation des COGES des structures sanitaires
Participation à l’élaboration des Plans de Développement Communaux (PDC) des communes pour intégration des actions nutrition

Documents produits en 2021

Croix-Rouge française – Evaluation des 6 piliers de l’OMS – Mars 2021
Croix-Rouge française – Enquête LQAS – Août 2021